copyright Philippe Echaroux
News

De l’art urbain dans les arbres

Il y a un an, Philippe Echaroux, photographe marseillais de 33 ans, se rend au cœur de l’Amazonie pour réaliser du « Street art 2.0 ».

Il y a un an, Philippe Echaroux, photographe marseillais de 33 ans, se rend au cœur de l’Amazonie pour réaliser du «Street art 2.0» : projection de lumière sur un support.

L’idée est d’informer sur la déforestation en Amazonie. Pendant une semaine, l’homme photographie les Surui, peuple indigène de l’Amazonie brésilienne.A la nuit tombée, les portraits sont projetés sur les arbres, le résultat est spectaculaire !

Deux nouvelles actions «Street art 2.0» sont prévues, jusqu’en 2018.
Affaire à suivre ! ◊

Philippe Echaroux
http://www.aquaverde.org/
Aquaverde

© Philippe Echaroux

0 comments on “De l’art urbain dans les arbres

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :