News

Du Graffiti éternel

Une fois son oeuvre réalisée à la bombe, l’artiste suisse Thierry Furger, la recouvre d’acide, comme peuvent le faire les brigades anti-graffitis.

L’artiste suisse Thierry Furger (né en 1975) est connu pour son travail très personnel autour du graffiti.

Une fois son oeuvre réalisée à la bombe, il la recouvre d’acide, comme peuvent le faire les brigades anti-graffitis. L’effet volontairement ‘abimé’ est poétique et impactant. Un rappel au côté illégal et éphémère de cet art.

2017 : l’artiste présente sa nouvelle série ‘Sgraffito’.
KG_ThierryFurger_sgraffito_2017_002.jpeg

Il joue avec une technique bien connue de la culture graffiti des années 80, le ‘Scratchiti’ : gratter la surface pour y apposer ses mots. Créé rapidement sur une vitre, une porte, un couloir, le message comme gravé, reste. Idée de prendre possession illégalement d’un endroit, lui donner ses maux, les voir survivre, vieillir, plus longtemps que les lettres nées de la couleur d’une bombe aérosol.

Thierry Furger écrit les siennes sur des tons enjoués, messages percutants, décalés, et surtout, infinis : ‘I never Sleep, ‘cause Sleep is the cousin of Death’, ‘Nobody Knows’, ‘L’essence du graffiti’ …

Pour la première fois à la Kolly Gallery

THIERRY FURGER – SGRAFFITO
9 mars-8 avril 2017
KOLLY GALLERY
Seefeldstrasse 56
8008 Zürich
Switzerland
www.kollygallery.ch

Thierry Furger – Série SGraffito
©Kolly gallery

0 comments on “Du Graffiti éternel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :