News

Le MAUSA, nouveau musée du Street art

Son nom ? Le Mausa, nouveau musée d'art urbain

Mausa, musée du Street Art pour qui, pourquoi ?

Etabli au sein des Forges de Baudin (39), le MAUSA ambitionne de devenir un musée vivant au cœur d’une région injustement oubliée.

NICK WALKER - 10 novembre 2015 - Paris - Photo Alain Stab
NICK WALKER – ©Alain Stab

Et si c’était dans les plus anciens sites qu’on faisait les meilleurs projets artistiques ? Du Lieu Unique à Nantes au Zollverein en Allemagne, en passant par la Tate Modern Gallery de Londres, il semblerait que les friches industrielles fassent d’excellents complexes culturels. Voilà sans doute pourquoi Stanislas Belhomme a eu envie de réhabiliter Les Forges de Baudin, dans le Jura. L’idée a germé dans la tête de cet agent d’artiste et collectionneur passionné, en 2013. Il est accompagné dans la programmation artistique et musicale par Hanna, organisatrice du Lab14 (exposition éphémère de Street art dans les anciens locaux de La Poste, à Paris).

Stanislas souhaite faire renaître ce monument du patrimoine français, partiellement abandonné, et le transformer en un lieu d’expression dédié à l’art urbain. Sous toutes ses formes.

Un musée du Street Art pour revaloriser un village ouvrier

Pour (re)peupler les 22 000 m2 de bâti et d’espaces verts que compte cette ancienne fonderie, une flopée de street artistes bien connus ont répondu à l’appel de Stanislas Belhomme. C’est donc plus d’une centaine d’œuvres de Keith Haring, Speedy Graphito, JonOne, Miss.Tic, Levalet, Photograffée, Reaone, Mosko, Sly2 ou encore Jacques Villeglé qui alimenteront l’exposition permanente de ce musée du street art, visant à retracer exhaustivement l’histoire du genre.

EVAZESIR, simulation de la future installation - exposition IN SITU
EVAZESIR, simulation de la future installation

Désireux de créer une nouvelle dynamique sur ce territoire au cœur de l’Europe et à moins de trois heures de la capitale, le MAUSA accueillera également une programmation d’accrochages temporaires à faire pâlir d’envie les galeries parisiennes, de Banksy à M. Chat en août et Jérôme Mesnager en septembre. Sans oublier une scène musicale, un café littéraire, un atelier de production locale et, à terme, une résidence d’artistes : la « Villa MediStreet ». Durant les dix prochains jours d’animations qui marqueront l’inauguration du MAUSA, prévu le 7 juillet, nombre de virtuoses de la bombe et du pinceau viendront d’ailleurs réaliser des performances in situ. Qui rappelleront toutes, dans leur sujet, leur technique ou la récupération de matériaux industriels, le passé ouvrier du site. Car, finalement, le travail de l’artiste ne s’avère pas très différent de celui de l’artisan, dans sa dimension manuel et pérenne.

musée espace intérieur - crédit photo MAUSA
Espace intérieur du MAUSA ©MAUSA

A noter, pour ceux qui s’inquiéteraient de la localisation géographique du MAUSA : un système de navette est dores et déjà mis en place afin d’acheminer les visiteurs de la gare de Dole jusqu’aux lieux.

Alors, pourquoi ne pas s’organiser une petite virée en Franche-Comté pendant les vacances d’été ? ◊

Clotilde Gaillard, Streep.fr

 

INFOS PRATIQUES

Où ?

Site historique des Forges de Baudin, 39230 Toulouse-le-château

Quand ?

Inauguration le 7 juillet
En juillet et Août : Tous les jours 11h à 18h30, et jusqu’à 21h les vendredis et samedis
En septembre : mercredi, samedi, dimanche de 11h à 18h ; jeudi, vendredi de 14h à 18h

Combien ?

12€ plein tarif / 8€ tarif réduit.
Gratuit pour les moins de 10 ans

http://mausa.fr/

8 comments on “Le MAUSA, nouveau musée du Street art

  1. Crespin

    Bonjour je suis olivier je suis à CHATEAU Chalon et je vous félicite pour cette aventure qui débute, je suis moi même passionné de street Art et je suis collectif pour vous aider dans votre aventure si vous le désirez..
    À bientôt

    J'aime

    • Anonyme

      Lieu chargé d’histoire, bâtiments classés, site historique, privation des ateliers d’un artiste peintre résidant depuis plus de 37 années aux Forges de Baudin…..j’en passe!!! Bravo Mr Belhomme, j’espère que vous avez trouvez votre mécène, car semaine dernière le Département du Jura était toujours propriétaire des Forges de Baudin….

      J'aime

  2. Josy GRENARD

    Josy GRENARD du Jura : regrettable que le commentaire ci-dessus soit anonyme ; La moindre des choses est d’avoir le courage de ses opinions et de ne pas se cacher derrière son ordinateur pour écrire de la sorte en forme d’accusation. Ceci étant, ce musée est ouvert, permettra à un site de connaître une nouvelle vie, une nouvelle dynamique et c’est bien. L’inauguration a eu lieu dans des conditions optimum avec une foule venue d’un peu partout et j’ai même reconnu qq détracteurs de la 1ère heure admirer les œuvres et s’exclamer positivement devant ce qui est offert au public. Belle vie à ce lieu ! Il est évoqué l’artiste qui a vécu à Baudin durant 37 années ; c’est exact qu’il « habitait » ce lieu un peu comme il le dit en Robinson … On peut comprendre que sa seule présence ne pouvait justifier de laisser les lieux tomber en ruines et qu’il est bon que Baudin puisse vivre d’une autre façon . L’artiste n’avait pas la possibilité et les moyens de restaurer les lieux au fur et à mesure de leur dégradation. Le site vivra autrement mais il vivra ! Quant à l’artiste, il est relogé dans des conditions tout à fait acceptables et lui aussi retrouvera une nouvelle dynamique dans une nouvelle vie. Arrêtons de toujours médire et démolir ; Et qu’ont fait véritablement et concrètement toutes les personnes qui se sont agitées pour soi disant défendre l’artiste et qui au lieu de l’aider , l’ont en qq sorte enfoncé ? Retrouvons sérénité et essayons de voir ce qui est vivant et beau. Ca fera du bien à tout le monde. Josy GRENARD LONS LE SAUNIER

    J'aime

    • les gens du Jura , ce lieux est très important pour le jura et le triangle d’Or, alors aidons mr Belhomme a réussir son pari.
      bien a vous
      crespin

      J'aime

      • Josy GRENARD

        Josy GRENARD LONS LE SAUNIER

        Souhaitons belle vie à ce lieu et arrêtons la polémique qui ne grandit personne et ne fait pas avancer sereinement les choses. Dommage qu’il y ait ici et là qq détracteurs qui trouvent leur façon d’exister en démolissant tout ce qui est fait et qui pour autant, à part critiquer négativement, ne font rien. ô ! comme on a besoin de douceur, de tolérance et de sérénité ! Essayons de reboiser l’âme humaine ! Vaste programme….

        J'aime

  3. Bonjour,
    Quand un agent d’artiste s’improvise barmaid, tout en étant complètement ivre derrière son comptoir ambulant, permettez moi de dire que cet homme est un individu irresponsable, très peu crédible quand à la suite de la gérqnce de son nouveau jouet!!
    Distribuant des claques en toute gratuité, son comportement est tout a fait inacceptable. Cet agent d’artiste (1 an à l’école boulle!!!!) Je dirais plutôt cet agent immobilier nouveau maitre des Forges, n’a même pas pu se lever samedi matin pour ouvrir sa nouvelle écurie (encore saoul de la veille) et accueillir le journaliste du Parisien, la Télévision qui étaient sur place ainsi que ses premiers clients!!!!!! Félicitation pour cette toute première………..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :