Marque-page News

Quel avenir pour la peinture murale ?

Julien Malland aka Seth, signe ici la préface de l’ouvrage Walled city, the art of the mural, un livre sur l'évolution grandissante de cette pratique.

Julien Malland aka Seth, signe ici la préface de l’ouvrage Walled city, the art of the mural paru cet été aux éditions Gingko Press.

Graffeur au milieu des années 90 puis artiste globe-painter depuis le début des années 2000, Seth nous propose sa vision de la peinture murale. Le livre présente le travail d’une sélection de 36 artistes internationaux, richement illustré de plus de 300 visuels.

CHIFUMI KROHOM falling love - Horsens, Danmark
Fresque de l’artiste cambodgien CHIFUMI KROHOM. Falling love – Horsens, Danemark

Tombée en désuétude depuis le muralisme mexicain du début du XXème siècle, la peinture murale connait depuis quelques années un succès mondial. La plupart du temps issus du graffiti, les muralistes d’aujourd’hui sont de plus en plus invités par des associations ou des institutions locales, à des événements artistiques afin d’investir un espace dédié.

Ces artistes intrépides mettent de côté l’art du writing, façon d’écrire son nom sur des supports très différents et majoritairement de façon illégale, au profit de fresque souvent monumentale, inspirée de leurs prédécesseurs du début du siècle.

Just as in poetry, we read between the lines; for the viewer, our creations are like the lines scattered around the city. The actual piece is just the tip of the iceberg”. Seth, Walled city, the art of the mural

Chaque pièce sélectionnée dans cet ouvrage est un exemple pertinent d’interaction entre l’imaginaire de l’artiste et l’espace urbain. Le peintre doit prendre en compte l’environnement culturel local ainsi que ses habitants, afin d’y installer un dialogue cohérent. Nous pouvons y voir également certains processus d’installation souvent aussi intéressants que l’œuvre terminée.

Walled City, the art of the mural, fait prendre conscience que cette discipline va devenir un pilier de l’urbanisme. ◊

Sarah pour Streep.fr

Walled City, the art of the mural
Collectif, préface de Seth
Relié, 240 pages, Gingko Press, août 2017
Texte en anglais

Livre à retrouver sur : www.lardanchet.fr

http://www.lardanchet.fr/walled-city–the-art-of-the-mural-fr.html

Avec : James Bullought (USA), Skran Mania (Portugal), Samina (Portugal), Vhils (Portugal), Cyrcle (USA), Gyva Grafika (Lithuania), Nevercrew (Suisse), Telmo Miel (Parys-Bas), Reskate Arts & Craft (Espagne), Peeta (Italie), Elian Chali (Argentine), Rukkit Kuanhawate (Thaïlande), Low Bros (Allemagne), Angres Agosini – Monk (Argentine), Joan Tarrago (Espagne), Chifumi Krohom (France), David de la Mano (Espagne), Levalet (France), Mister Thoms (Italie), Sonni (Argentine), Joren Joshua (Pays-Bas), Agostino Iacurci (Italie), Kruella d’Enfer (Portugal), Isaac Malakkai (Espagne), Natalia Rak (Pologne), Marina Capdevila (Espagne), Saddo (Romania), Rustam QBIC (Russie), Fikos (Grèce), Millo (Italie), Ino (Grèce), Aryz (USA), Seth (France), Ana Maria (Porto Rico), Dzia Krank (Belgique), Ernest Zacharevic (Lithuania).

2 comments on “Quel avenir pour la peinture murale ?

  1. Ce livre a l’air très intéressant, la couverture est superbe.

    J'aime

  2. Bien d’accord. C’est sympa aussi de pouvoir acheter ça ailleurs que dans nos grandes enseignes comme la Fnac etc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :