News

L’expo d’art urbain qui donne la pêche

Nouvelle exposition vitaminée pour le Loft du 34, un group show aux cinq artistes talentueux, premier passage du mur à la toile pour certains, première exposition au cœur de la capitale pour d’autres. Les murs du Loft deviennent œuvres, investis artistiquement. Une jolie façon de montrer que l’art n’a pas de frontière : le support change comme une évolution possible dans la vie d’un artiste, quand demeure inaltérable sa volonté d’expression.

Alexandre, galeriste du Loft du 34, présente une exposition où la toile sort des murs, à moins que ce ne soit le contraire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nouvelle exposition vitaminée pour le Loft du 34, un group show aux cinq artistes talentueux, premier passage du mur à la toile pour certains, première exposition au cœur de la capitale pour d’autres. Les murs du Loft deviennent œuvres, investis artistiquement. Une jolie façon de montrer que l’art n’a pas de frontière : le support change comme une évolution possible dans la vie d’un artiste, quand demeure inaltérable sa volonté d’expression.

Rencontre avec Alexandre, à quelques jours de l’événement :

L’affiche de votre exposition est pour le moins originale !

Il s’agit d’une véritable plaquette de médicaments à base de vitamines que nous avons transformée pour la circonstance. Chaque comprimé pelliculé est remplacé par une photo, celle d’un des cinq artistes exposés : Shane, Astro, Stom500, DXTR et Alber. Ils deviennent ainsi une capsule contre la morosité. Nous voyons ce group show comme une secousse vitaminée, un shot de bonne humeur dont tout le monde à besoin en cette fin d’année. Que l’on aime ou pas, l’affiche interpelle.

affiche du loft

Certains artistes exposent sur toile pour la première fois ?

Tout à fait, c’est le cas de l’artiste parisien Shane qui s’y essaie alors qu’il est surtout connu pour ses murs. L’américain Rime, sa référence artistique, l’a aidé à passer le cap. Les deux hommes se sont beaucoup parlés, Shane reconnaît en avoir eu besoin pour franchir cette séparation entre le mur et la toile, l’extérieur et l’environnement plus confiné des galeries.

D’autres artistes n’avaient jamais exposé au cœur de la capitale, comme le strasbourgeois Stom500 qui se fait rare sur ce matériau, l’allemand DXTR ou Alber, bordelais depuis 7 ans.

stom nb
Stom500 et son insecte fétiche, l’abeille

Cette exposition va au-delà d’un simple accrochage de toiles ?

Oui car les artistes ont également investi les murs du Loft. Le lieu devient ainsi lui-même une exposition. Astro a réalisé un grand mur en trompe l’œil, Stom500 une abeille, personnage secondaire dont il parsème toujours ses œuvres, Shane s’est intéressé au lettrage dans l’esprit de ses interventions extérieures, DXTR joue avec le côté décalé du pixel art et Alber représente le visage d’une femme inconnue, de profil comme à son habitude.

Tous ces artistes travaillent en extérieur. Nous trouvions intéressant de jouer avec cette idée : montrer qu’il est possible de passer du mur à la toile, sans dénaturer pour autant l’âme artistique.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La galerie à quelques jours du vernissage. Shane, DXTR, Astro

Le Loft du 34 a une histoire un peu particulière, très familiale et fraternelle

Une jolie opportunité nous a permis d’obtenir ce Loft, situé dans le 6 ème arrondissement. Nous ne pensions pas en faire une galerie, les choses sont venues très naturellement. J’ai fait mes études à l’Icart (Paris 8), l‘école parisienne du management de la culture et du marché de l’art. Il était donc assez naturel que ce lieu central m’inspire une idée de rencontre artistique.

famille au complet nb
Réflexion sur l’agencement des toiles

Notre première exposition a été réalisée en mars 2016 avec Marko 93 et Da Cruz, deux artistes parisiens que nous avions très envie de voir réunis. L’idée était donc surtout de les exposer, de créer quelque chose dans cet endroit parisien.

L’exposition a été un véritable succès faisant naître la galerie : le Loft du 34 a ainsi démarré d’une circonstance immobilière heureuse suivie de rencontres amicales productives. Nous en sommes maintenant à notre huitième accrochage, une belle aventure familiale ! (NDLR : Alexandre travaille en famille, ses parents n’étant pas en manque d’inspiration pour proposer de nouvelles idées. L’affiche de l’exposition est ainsi sortie du cerveau paternel).

On peut finalement parler d’une aventure humaine?

Nous entretenons des liens forts avec les artistes que nous exposons, c’est grâce à eux si nous en sommes là.

la famille et astro-1 nb
Alexandre, ses parents Sylvie et Laurent, en pleine discussion avec l’artiste Astro

Ils partagent avec nous leurs émotions, leurs coups de cœur et souvent, nous font connaître d’autres artistes. C’est ainsi le cas pour Shane, que j’ai découvert grâce à Astro. L’histoire ne s’arrête donc pas après l’exposition.

Nous passons beaucoup de temps ensemble, les artistes viennent à la maison, nous discutons longuement. Il s’agit donc complètement d’une aventure humaine.

astro pause nb
Astro, pensif, devant son mur terminé

Trois mots pour définir cette exposition ?

Bonne humeur, originalité et convivialité. ◊

Group Show «  Vitamine »
A partir du 18 octobre
Loft du 34
34 rue du Dragon
75006 Paris
https://www.facebook.com/loftdu34

Evénement Facebook

1 comment on “L’expo d’art urbain qui donne la pêche

  1. Impression d’une galerie différente des autres, qui tente de faire autre chose que du déjà vu. A suivre !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :