News

Le safari engagé du sud-africain Sonny fait escale en Russie

Dans le cadre de sa campagne To The Bone, le street artiste Sonny parcourt le monde pour sensibiliser à la protection animale. Dernière étape en date : Vladivostok, en Russie.

Dans le cadre de sa campagne To The Bone, le street artiste Sonny parcourt le monde pour sensibiliser à la protection animale. Dernière étape en date : Vladivostok, en Russie.

Fin décembre 2017, bravant la brume et la froidure du pays des tsars, Sonny s’est hissé sur une passerelle à une vingtaine de mètres du sol pour réaliser un nouveau volet de sa tournée murale To The Bone. Une croisade picturale visant à ramener la faune la plus sauvage, mais aussi la plus menacée, dans les pensées des bêtes humaines qui peuplent la jungle urbaine.

leopard pics (1)
Sonny devant son oeuvre ©Tess Cunliff

 

Après l’ours polaire à Miami, le tigre du Bengale à Amsterdam, le rhinocéros à Londres, le lion à New York, l’ours brun au Canada et l’éléphant à Johannesburg, c’est le léopard d’Extrême-Orient, aussi appelé panthère de l’amour, qui tend cette fois à éveiller nos consciences sur la condition des animaux en voie de disparition.

Car la panthère de l’amour s’avère bien mal-aimée de nos jours. Selon l’organisme WWF, elle est même en «danger critique», ayant perdu 80% de son territoire en seulement 30 ans, principalement à cause des activités de l’Homme. Il ne reste d’ailleurs plus que quatre vingt individus de l’espèce sur la planète : une véritable urgence…

PhotographerYuriySmityuk
Regard perçant ©Tess Cunliff

Cette fresque gigantesque, de 25 x 10 m, et ses deux cent nuances de couleurs ne servent donc pas qu’à embellir les bâtiments gris de la russe Vladivostok. Soutenu par la fondation IFAW Russie (International Fund for Animal Welfare) et l’ONG russe Far Eastern Leopards, Sonny souhaite donner à l’art une dimension lucide, militante. «Dans les grandes villes, où la faune n’est généralement pas une priorité, il est facile d’oublier l’extinction animale à laquelle nous sommes confrontés», explique-t-il.

L’artiste (originaire de Manchester, Angleterre) vit en Afrique du Sud depuis l’âge de ses dix ans et côtoie cette crise au quotidien. D’où son envie de lutter contre à sa manière, à l’aide de ses sprays et de ses pinceaux.

leopard pics
L’animal domine la ville de Vladivostok, en Russie ©Tess Cunliff

En parallèle de son tour du monde engagé, Sonny préparera une grande exposition à New York cette année, rassemblant tous ses projets estampillés To The Bone. De quoi économiser quelques billets d’avion. ◊

PhotographerYuriySmityuk1
©Tess Cunliff

To The Bone
Nerchinskaya ul., 24
Vladivostok Primorskiy kray 690014
Russie

http://sonnyonline.com/

1 comment on “Le safari engagé du sud-africain Sonny fait escale en Russie

  1. camomille deglé

    Superbe ! Puis pour la bonne cause.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :