News

Speedy Graphito, sa grande expo au Palais du Tau

Pilier du street art français, Speedy Graphito s'expose sous les voûtes du plus fameux monument archiépiscopal de Reims, le Palais du Tau, jusqu'au 8 avril 2018.

Pilier du street art français, Speedy Graphito s’expose sous les voûtes du plus fameux monument archiépiscopal de Reims, le Palais du Tau, jusqu’au 8 avril 2018. Un bijou médiéval pour abriter quelques-uns des plus beaux trésors de l’art urbain.

Il a créé des figures iconiques du street art, du Lapinture (personnage créé en 1987 et tué en 2004) au Diablotin. Son style, alliant une imagerie pop et des références classiques, a inspiré plusieurs générations d’artistes. Depuis trente ans, il mène une carrière fructueuse émaillée de succès sans jamais perdre son âme d’enfant et son humilité. Pour toutes ces raisons, l’artiste français Speedy Graphito (né en 1961) méritait une rétrospective dans un lieu à la hauteur de son œuvre. Soit un endroit magistral mais pas clinquant, respirant l’authenticité. Le Palais du Tau à Reims, résidence des archevêques et joyau de l’architecture gothique, semblait ainsi tout trouvé.

img_7181.jpg

«Quand on m’a invité au Palais du Tau pour y présenter mon travail, je n’ai pas pu résister», nous avoue l’artiste. Il faut dire que le contraste entre ses réalisations pétillantes et colorées avec la pierre sobre de l’édifice, ses immenses tapisseries, ses sculptures, etc. est magistralement saisissant.

De l’Histoire à raconter

Axée autour de quatre thématiques, cette exposition retracera en plus de 150 productions la diversité créative de Speedy, des années 1980 à nos jours. On retrouvera alors les incontournables ‘Historiques’, comme la sculpture d’une bombe de peinture froissée géante ou ce fameux personnage au faciès cranté visible dans ‘Le Réveillon’ (1985). Mais également des créations plus récentes telle sa série Mon Histoire de l’art, mixant la culture populaire de la bande dessinée avec des toiles de grands maîtres revisitées.

«J’ai voulu montrer mes oeuvres comme un parcours de vie. […] Ceux qui connaissent mon travail depuis longtemps vont pouvoir y retrouver des souvenirs, tandis que ceux qui me découvrent pourront saisir le lien qui unit les différents styles qui m’ont habité et comprendre comment j’en suis arrivé là aujourd’hui », développe ce Peter Pan de l’art à la longévité épatante.

IMG_7159

Néanmoins, au-delà de son vécu artistique, c’est aussi toute l’évolution de notre société qui se dessine dans ses peintures interrogeant notre rapport aux nouvelles technologies ou encore à l’art urbain. Pourtant, Speedy Graphito l’assure : «Je ne cherche pas à communiquer des messages, même s’ils apparaissent dans la plupart de mes oeuvres. Sans doute parce que ma main traduit par le biais de l’art mes valeurs, mes pensées profondes et que le pinceau est relié à mes états d’âme.»

Speedy Graphito, un hyperactif qui ne s’arrêtera pas de si tôt

Bien que fort de trois décennies de création copieusement remplies, l’artiste ne compte pas raccrocher tout de suite, bien au contraire !

«Je ne peux envisager la vie sans création. […] Je mourrai le pinceau à la main comme d’autres sont morts sur scène», annonce Speedy.

Qui ne se lasse pas d’embellir nos rues – et maintenant les édifices religieux – : «J’ai toujours l’impression d’en être au début de ma carrière. Il me reste encore tellement de choses à faire, à découvrir», déclare-t-il avec enthousiasme.

IMG_7165

Pour preuve, l’année 2018 qui se profile devrait être riche en activités et en exploration de nouveau champs artistiques pour Speedy Graphito. «De nombreux musées et centres d’art m’ouvrent leurs portes pour des projets d’expositions dans toute la France. […] J’ai également de nombreux projets aux États-Unis, où je réside à mi-temps, pour y développer mon travail et me confronter à un nouveau territoire», nous dévoile celui pour qui l’essentiel reste de se faire plaisir.

IMG_7163

 

«Faites ce qui vous plaît», tel est d’ailleurs le conseil qu’il donne à la prochaine génération. Un credo qui fait l’objet d’une toile exposée en ce moment au Palais du Tau. ◊

 Clotilde Gaillard pour Streep

Exposition Speedy Graphito
Palais du Tau
2 Place du Cardinal Luçon
51100 Reims
Jusqu’au 8 avril 2018
du mardi au dimanche de 9h30 à 17h30
http://speedygraphito.free.fr/
Palais du Tau
 

0 comments on “Speedy Graphito, sa grande expo au Palais du Tau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :