News

Chartres à l’heure du graffiti

On connaît tous Chartres pour sa vieille dame gothique de plus de 800 ans. Depuis 6 ans, la ville organise un évènement autour de l’art urbain, appelé Boulevard du Graff, de quoi proposer une autre vision.

On connaît tous Chartres pour sa vieille dame gothique de plus de 800 ans. Depuis 6 ans, la ville organise un évènement autour de l’art urbain, appelé Boulevard du Graff, de quoi proposer une autre vision.

DSCF0952
L’artiste Maddog, bâche du Boulevard, 2017 ©Ville de Chartres

A l’origine du projet, Isabelle Mesnard, adjointe au maire, en charge des événements. «C’était pendant le tour de France de 2012. J’avais organisé une exposition photo le long du boulevard Chasles, représentant le vélo dans la ville. Les clichés étaient imprimés sur de grandes bâches de 5 à 6 m2. Passé l’évènement, les toiles allaient être jetées. J’ai donc cherché à les récupérer. C’est ainsi qu’est née l’idée de les retourner pour que des graffeurs puissent se les approprier.» Une opération de recyclage pour de l’art urbain contemporain.

Quand le Boulevard Chasles devient le Boulevard du Graff

Six artistes urbains locaux (Vlad, Lapin, Enacii, Maxime, Timmy, Pascal), prennent ainsi possession des bâches et le Boulevard Chasles devient pour trois mois, le Boulevard du Graff. Les œuvres géantes sont ensuite vendues aux enchères, une réussite permettant de penser à la seconde édition. En effet, 50 % de l’argent récolté est reversé à l’artiste et les 50 % restants reviennent à l’association locale Vox Populi, spécialisée dans la diffusion de l’art urbain et le retrogaming (vieux jeux vidéo). Vox Populi participe activement à l’événement, depuis trois ans maintenant. «L’année dernière, les artistes Gregos, Nasty, Toc Toc et EZK ont tous souhaité faire don de leur part. Nous avons récolté 15 000 euros, servant à financer l’édition suivante» précise Isabelle. «Cette année, la vente aura lieu le dimanche 24 juin.»

DSCF0955
L’artiste Kekli, Bâche du Boulevard, 2017 ©Ville de Chartres

Deux week-ends très urbains

Depuis, l’évènement ne cesse de grossir. Cette année, plus de 11 artistes urbains sont attendus sur deux week-ends : le 17 et 18 mars puis le 24 et le 25 mars. Seront présents EZK, originaire de Chartres, le parisien Nasty, Gregos, connu pour ses masques expressifs ou encore Toc-Toc, artiste et illustrateur.

@Gregos.jpg
L’artiste Gregos, bâche du Boulevard, 2017 ©Ville de Chartres

Les 21 bâches du Boulevard de Chasles seront investies par plus de 22 artistes.

«L’événement a trouvé sa place. Cela n’a pas été facile, surtout au début. Il a fallu convaincre les habitants. Je suis contente de constater que les artistes eux-mêmes nous sont fidèles et souhaitent revenir.»

Plusieurs rendez-vous sont à noter :

GRAF_MGM5986-3967960823-1521190133102.jpg
L’artiste Vincent Pascal, Bâche du Boulevard, 2017 ©Ville de Chartres

– Le réalisateur Jérôme Thomas, déjà à l’édition 2017, présentera son documentaire Sky’s The limit à 19h30 (Notre article interview ici) au Cinéma Les enfants du Paradis. Une projection suivie d’un débat sur les peintres de l’extrême.

– L’artiste Jérôme Mesnager est attendu au Prieuré Saint-Vincent, une exposition gratuite qui se prolongera jusqu’au 1er avril.

– La place des Epars accueillera des Battles de graffiti et de danse Hip-Hop, ainsi qu’une grande palissade, sorte de livre d’or où chacun pourra s’exprimer.

 

– Les passages piétons seront au rythme urbain : « Quatre écoles participent aussi à cette nouvelle édition avec l’encadrement de l’association Vox Populi. Il s’agira de mettre en valeur des passages piétonniers à proximité des écoles du centre-ville (Farman, Bel Air, Prévert et Maurice-Carême).

«J’aimerais que le Boulevard du Graff soit vraiment vécu comme un rendez-vous. Il s’agit d’un boulevard d’expression où les artistes ont plaisir à venir s’exprimer et les passants à les admirer.»

Un événement pour découvrir Chartres, autrement ! ◊

 

 

 

Boulevard du Graff
17-18 mars & 24-25 mars
28 000 Chartres

0 comments on “Chartres à l’heure du graffiti

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :