News

Orléans, capitale du street art le temps d’un week-end

Du 20 au 22 avril 2018, la cité johannique transforme ses fameuses Vinaigreries en centre de l'art urbain pour une troisième édition haute en couleur.

Du 20 au 22 avril 2018, la cité johannique transforme ses fameuses Vinaigreries en centre de l’art urbain pour une troisième édition haute en couleur.

encart-couverture-facebook

De nombreux événements ont démontré que la ville d’Orléans met la création à l’honneur : Le Mur Orléans – où ont défilé des artistes de renom tels Popay, Missy, Maye, Frank Pellegrino, etc. -, le festival ROADS ou encore le projet L’école est finie, invitant des graffeurs à investir les murs des établissements scolaires.

Le street art s’invite une fois de plus dans la vie quotidienne de ses habitants mais aussi dans celle des passionnés d’art urbain avec le Loire Art Show : 72 heures de live-performances, de DJ sets et d’échanges culturels.

Impulsé par la mairie et en partenariat avec l’association Sacre Bleu, ce festival en est déjà à sa troisième tenue. Après un baptême en 2016, inauguré autour de la peinture sur camions, le LAS a connu une seconde édition beaucoup plus importante. Se déroulant du 2 au 11 juin 2017 dans l’ancien Hôpital Porte Madeleine, il a réuni environ 12 000 visiteurs. Il faut dire qu’il y avait du beau monde à l’affiche : Nicolas Barrome, Jean-Michel Ouvry, Amandine Uruty, Steffie Brocoli, Alexöne… Cette année, désireux de réitérer ce succès, le Loire Art Show frappe encore plus fort !

Comment ? En s’établissant dans un lieu inédit : les Vinaigreries, célébrités régionales laissées à l’abandon depuis une cinquantaine d’années. Avant sa réhabilitation définitive prévue pour 2019 – elle accueillera notamment en leur sein une fabrique d’Arts plastiques et visuels – cette friche industrielle, vieille de 125 ans, retrouvera ainsi une deuxième jeunesse sous les fresques de street artistes virtuoses. Car la programmation, de qualité, se révèle être l’autre point fort de ce week-end festif.

Le visionnaire RETRO, l’audacieux Bault avec son bestiaire abstrait, le turbulent Freak City au style BD trash, des talents locaux et des invités surprises participent au Loire Art Show, dans une ancienne friche industrielle.

Beaucoup d’entre eux se produiront en direct pour la plus grande joie des amateurs de muralisme. Ils pourront également retrouver l’univers des artistes, dans leurs pop-up shops importés pour l’occasion, entre deux tours à la buvette et une séance de décrassage d’oreilles grâce aux DJ sets.

artiste boulot
Bault, work in progress ©Loire Art Show

«L’idée est d’offrir une expérience artistique inattendue dans un lieu atypique et chargé d’histoire», nous explique Paul Davy, rattaché à l’entité organisatrice, Orléans Métropole. Par sa gratuité et sa diversité d’attractions, le Loire Art Show 2018 s’inscrit comme «un événement populaire donnant un accès libre à la culture de la rue et ses tendances» poursuit notre interlocuteur. Il marque le dynamisme urbain d’Orléans, à l’image de Top to Bottom à Paris ou de l’Urban Spree à Berlin.

Gageons donc que le LAS deviendra vite un rendez-vous incontournable pour tous les «street art-moureux». ◊

Clotilde Gaillard pour Streep

Loire Art Show 2018
Du 20 au 22 avril
Aux Vinaigreries
Accès à l’angle des rues du Chêne percé et Saint-Flou (Orléans)
Entrée gratuite
 

http://www.orleans-metropole.fr/

https://www.facebook.com/events/603473710016463/

0 comments on “Orléans, capitale du street art le temps d’un week-end

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :