News

Un mur d’un kilomètre investi par 200 artistes urbains

Un nouveau festival d'art urbain en allemagne

Du 15 au 17 juin, les rives du fleuve allemand Weser se transformeront en galerie à ciel ouvert en accueillant la première édition du festival d’art urbain Farbflut. Au programme : street art donc, mais aussi DJ set ou activités créatives et culinaires pour petits et grands.

Il y a trois ans que l’envie d’exporter l’art de rue sur les bords du cours d’eau a germé dans l’esprit de Thorsten Brockmann, graphiste et initiateur du projet Farbflut.

C’est à l’occasion d’une balade en bateau que celui-ci a repéré l’imposant mur d’un kilomètre de long. Un rempart triste et nu qui méritait de se couvrir de couleurs afin de ne pas dénaturer le paysage verdoyant de la Basse-Saxe.

Farbflut 2

Le week-end du 15 au 17 juin, c’est donc une promenade chamarrée le long de cette interminable digue que pourront entreprendre les flâneurs.

La fresque d’un kilomètre implique 200 artistes, graffeurs et autres performeurs virtuoses venus du monde entier, le temps d’un week-end

Anna Leinen de Brême, Holm de Hambourg, Toxicómano Callejero de Bogota, Chercheur de Phrases de Paris, Lapiz de Dunedin en Nouvelle-Zélande, Laduka de Cologne, etc. Chacun s’étant vu attribuer des sections de mur de taille différente pour laisser filer librement leur imagination. Des portions dont certaines seront réalisées en direct lors de battlebox déchaînées. Un concept inspiré des battle de danse hip-hop où quatre artistes s’affronteront en improvisant, en à peine un quart d’heure, une œuvre dont le public aura choisi le thème.

Se voulant aussi artistiquement complet qu’intergénérationnel, Farbflut ponctura également ses 48 heures de concerts (allant du rock à l’électro), d’ateliers de sérigraphie, d’activités pour enfants et de session de tatouages à l’aérographe pour les parents. Sans oublier des stands de nourriture proposant des plats traditionnels (comme la saucisse bratwurst) ou plus digestes voire végétaliens. Le tout arrosé de bière allemande, Bitte !

Car, Thorsten Brockmann tient particulièrement à l’aspect écologique, économique et locavore de Farbflut. «La durabilité est très importante pour nous. Le festival ne doit rien laisser derrière lui en terme d’ordures, pour préserver la nature», explique-t-il d’ailleurs au site Nordbuzz. Une organisation consciente et respectueuse de l’environnement qui lui vaut ainsi le soutien du ministère Basse-Saxe pour la science et la culture, de la Fondation socio-culturelle des LAG et de Brême expédition.

Bref, vous l’aurez compris : ce festival fluvial promet une inondation artistique, un raz-de-marée créatif. Qui ne laissera comme traces qu’une beauté biodégradable. ◊

Clotilde Gaillard pour Streep

Farbflut Festival
Urban Arts festival
Du 15 au 17 juin
Flughafenstrasse 9
27809 Lemwerder (Allemange)

Vendredi 15 juin de 17 h à minuit
Samedi 16 juin de 1 h à minuit
Dimanche 17 juin de 11h à 17h
Entrée gratuite

0 comments on “Un mur d’un kilomètre investi par 200 artistes urbains

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :