News

C215, Blek le rat, Jef Aérosol : le street art, élixir de jouvence du Louvre ?

Quand art urbain et chefs d’œuvres du Musée du Louvre cohabitent

Quel est le lien entre l’art urbain et les chefs d’œuvres du Louvre ? C215, Levalet, Madame, Kouka, Blek le rat…ce sont plus de 19 artistes urbains qui s’expriment auprès des jeunes sur les trésors inspirants du  Louvre.

Le projet s’appelle De la rue au Louvre avec un objectif simple : accroître l’intérêt des jeunes face aux Musées et plus particulièrement, au Louvre. Grâce à des artistes urbains charismatiques et engagés dans une volonté de transmission, l’opération fonctionne. Plus de 35 000 jeunes ont ainsi participé à un programme pédagogique au sein du Louvre ou  dans les établissements scolaires. Le résultat est attendu les 16 et 17 juin prochains, avec une exposition au jardin des Tuileries.

Cyrille Gouyette, chef du Service Education et Formation du Musée du Louvre répond à nos questions :

Comment vous est venue l’envie de travailler avec l’art urbain ?

Le projet De la rue au Louvre est parti du constat que l’art fleurit dans nos rues, car accessible à tous. Les street artistes s’inspirent souvent d’œuvres d’art ancien et en particulier du Louvre. Ils s’inscrivent ainsi dans une tradition et sont les acteurs de l’histoire de l’art d’aujourd’hui.

Plus connus pour certains par les jeunes générations que les grands maîtres exposés au Louvre, ces artistes urbains constituent des passeurs auprès des jeunes pour leur parler d’art et de création, leur expliquer leurs techniques et les amener jusqu’aux maîtres anciens dont ils sont les héritiers.

Concrètement, comment cela se passe ?

Le projet s’est décliné sur trois niveaux. Au Louvre, il s’agissait d’inviter des street artistes représentatifs de différentes générations, formations et courants esthétiques à nous parler de leur rapport avec les œuvres du Louvre. Leurs paroles, captées, font désormais l’objet d’un dossier pédagogique.

En parallèle, dans les établissements scolaires (de la maternelle au lycée) des street artistes ont été invités à travailler avec les élèves à partir d’une ou plusieurs œuvres du Louvre. Des allers et retours de la classe au musée, en passant par des rues où l’art urbain est présent, ont ainsi ponctué l’année scolaire.

Une exposition finale de leurs travaux est organisée au jardin des Tuileries, les 16 et 17 juin prochains, regroupant vingt établissements scolaires et autant de centres de loisirs.

Enfin, à l’université de Paris Nanterre, d’autres street artistes (Kouka, Rôti, Andrea Ravo Mattoni, C215, Levalet, Madame, Monkey Bird Crew) sont venus réinterpréter sur des murs du campus des œuvres du Louvre de leur choix, à l’occasion des commémorations de mai 68, Sous le street art, le Louvre !.

Un beau souvenir vécu grâce à cette action ?

La rencontre entre les étudiants et les street artistes lors de la réalisation de leurs fresques, l’émerveillement des premiers au fur et à mesure de la création et le plaisir d’échanger entre eux sur le choix des œuvres du Louvre qui les ont inspirés, leurs techniques de création, leurs démarches artistiques, leurs messages…

Qu’espérez-vous de cette collaboration ?

L’objectif est de montrer qu’il existe une continuité entre l’art ancien et l’art urbain; les street artistes sont de formidables passeurs auprès des jeunes pour leur parler d’art et les amener à développer un goût et une curiosité pour les œuvres anciennes aussi bien que contemporaines, notamment par la pratique artistique.

Au-delà, leur parole et leur regard sur les œuvres du Louvre sont aussi uniques, singuliers et parés d’une légitimité particulière auprès des jeunes.

Ainsi, grâce à l’art urbain, les collections du Musée du Louvre deviennent plus accessibles. ◊

De la rue au Louvre
16 et 17 juin 2018
Jardin des Tuileries
113 rue de Rivoli
75001 Paris

L’entrée au musée du Louvre est gratuite pour les moins de 26 ans de l’U.E. et pour les titulaires du Pass Education.

https://www.louvre.fr/de-la-rue-au-louvre

0 comments on “C215, Blek le rat, Jef Aérosol : le street art, élixir de jouvence du Louvre ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :