News

L’artiste urbain Jeks rend un hommage graffé au rappeur Mac Miller

Une fresque en mémoire de Mac Miller

Le street artiste américain Jeks a réalisé une fresque en mémoire du rappeur Mac Miller, décédé à l’âge de 26 ans.

mac miller 3

Une semaine après le décès par overdose du rappeur Malcolm James McCormick (1992-2018), l’artiste Jeks a tenu à lui rendre hommage en immortalisant son visage sur un mur de briques à Greensboro (Caroline du Nord).

Un ultime clin d’oeil accompagné d’un post respectueux et sincère sur instagram: «Voir des gens si jeunes en dépression ou addicts aux drogues et à l’alcool me touche toujours. Accrochez-vous à tout ce qui vous tient à flot. Dors en paix Mac.»

L’oeuvre – visible dans un lieu collaboratif appelé The Forge où travaillent artisans, penseurs et street artists – est une reproduction noir et blanc d’un portrait du photographe Todd Cole, pour lequel Mac Miller avait posé en couverture du magazine Fader, en 2013. Visuellement captivante et loin du style pop de l’artiste, elle est surtout extrêmement évoquante sur la personnalité du jeune homme parti trop tôt. Dans un geste qu’il adoptait souvent, Mac Miller se cache la moitié de son visage avec sa main, comme pour masquer une partie de lui. Sa face sombre ? On peut l’interpréter de cette manière quand on sait que le rappeur et ex-petit ami de la star Ariana Grande, avait de gros soucis d’addiction.

 

Lui qui avait conquis ses fans avec son hip-hop rétro aimait étriller le président Donald Trump avec des textes corrosifs. Il faisait office de petit génie de la musique et a donc suscité d’innombrables hommages.

En plus de Jeks, Drake, Childish Gambino, Snoop Dog ou encore Timbaland ont souhaité saluer la mémoire de The Kid, sale gosse fauché dans la fleur de l’âge. ◊

Clotilde Gaillard pour Streep

 

0 comments on “L’artiste urbain Jeks rend un hommage graffé au rappeur Mac Miller

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :