News

De l’art urbain au Musée de La Poste

Nouvelle fresque urbaine de Wenc pour la palissade du Musée de La Poste

Nouvelle fresque urbaine de Wenc pour la palissade du Musée de La Poste

2018 09 28 Palissade Wenc 03.jpg
Wenc, Paris 15, 2018 ©Streep

Depuis avril 2016, les artistes urbains se succèdent sur cette longue palissade de vingt mètres par trois, cachant le chantier de rénovation du Musée de La Poste. Pour cette saison, c’est au tour du lyonnais Wenc de laisser place à son imagination.

L’idée, baptisée Ralentir Street Art, est simple : embellir un chantier imposant au moyen d’une palissade artistique. Mais dans les faits, rien n’était gagné. L’art urbain n’est pas toujours bien vu et la fresque située sur un boulevard passant amène quelques difficultés. La réussite est bien réelle, nous vous en parlions il y à quelques mois ICI.

Les habitants se sont appropriés les réalisations, jusqu’à prévenir du moindre dommage survenu. Quant aux artistes, ils ont jusqu’ici réussi avec brio à marier leur propre identité avec celle de la Poste.

Un seul impératif à leur imagination : «Que le thème soit lié à l’histoire de La Poste.» précise Martine Morel, Directrice de la communication.

A présent, la fin des travaux approche. Hâte de découvrir la structure des années 1970 sublimée par l’architecte français Fréderic Jung mais regret de voir l’achèvement des fresques.

L’illustrateur urbain Wenc (né en 1996) est donc un des derniers à poser son imagination le long de la rue de Vaugirard :

«Le projet m’a vite convaincu. C’est une valeur ajoutée au chantier et cela montre les différentes vies possibles d’un bâtiment, notamment par l’investissement artistique.» Wenc

On y retrouve le bleu, couleur fétiche, la nature emmêlée, foisonnante et ses personnages rêveurs, grandeur nature. «Je souhaitais créer comme un second rez-de-chaussée sur le trottoir, une devanture. Les motifs sont une transcription des univers urbains, plein de rythme et de mouvement. Il était important pour moi que les personnages soient à taille humaine, proches de nous, et se perdent à l’intérieur de cette fresque.»

Beaucoup de poésie et de douceur se dégagent des traits de Wenc. Le bleu tendre apaise et même si la végétation inquiète un peu par sa protubérance sans limite, les lignes rondes, fermées, rassurent. A découvrir. ◊

Ralentir Street Art
Wenc pendant tout l’automne
Musée de La Poste
34 boulevard de Vaugirard
Paris 15e
 
www.wenc.space/peintures-murales

https://www.facebook.com/charleswendehenne/

0 comments on “De l’art urbain au Musée de La Poste

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :