Marque-page News

Wastelands, le livre qui magnifie l’urbex, la photo et le graffiti

Un livre, vingt six artistes, et un choix drastique

L’artiste Jonk publie un livre synthétique sur le travail de 26 artistes passionnés de lieux abandonnés

Il n’est pas facile de sélectionner 26 artistes internationaux quand on sillonne les friches depuis de longues années. Jonk, Jonathan Jimenez, écrivain photographe et artiste parisien de 33 ans, s’y essaye dans un livre horizontal et joliment illustré, dressé comme un abécédaire.

Relever les défis : 1 livre, 26 artistes, choix drastique

Pour compliquer un peu plus la tâche, Jonk décide de ne choisir qu’un artiste par lettre. Ce sera le français Alëxone Dizac pour la lettre A, Beerens en B, Caligr en C …

«L’idée d’un abécédaire – ne présenter qu’un artiste par lettre- est venue assez rapidement. Par contre, établir la liste des 26 sélectionnés a été un vrai casse-tête. Les choix se sont faits en partie par la dimension internationale que je tenais à donner au livre.» Jonk

Chaque artiste est représenté en six à huit pages. Une biographie générale sert d’introduction avec, bonne idée, sa signature artistique en dessous de son identité sommaire.

La majorité d’entre elles ont été écrites par Jonk lui-même, une véritable synthèse de ces 26 talents. Seules quelques biographies ont été réalisées par les artistes, on aime un peu moins car le recul n’y est plus, parler de soi avec distance n’est pas toujours simple.

Friches attractives, passion sans fin

«Jonk a visité plus de mille lieux abandonnés dans près de quarante pays » précise Nicolas Laugero Lasserre, Directeur de l’Icart, Président d’Artistik Rezo et fondateur d’Art42, signant la préface du livre.

«Cet ouvrage (…) est plein de pépites glanées au prix de mois de recherche en ligne puis d’exploration sur le terrain…» Nicolas Laugero Lasserre

La passion sincère de Jonk pour ces lieux abandonnés offrant un art solitaire, brut et impactant se ressent véritablement au fur et à mesure des pages tournées.
On en serait presque frustré de n’en découvrir «que» 26.

Son «Pays des déchets» -Wastelands- est un très beau moment d’évasion, à découvrir. ◊

Wastelands
L’art en friches
Jonk
Editions Alternatives
30 €

0 comments on “Wastelands, le livre qui magnifie l’urbex, la photo et le graffiti

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :