News Non classé Rencontre

Du Street art au Musée de l’Homme : Jon0ne, Obey, Swoon…ils y sont tous

Artistes et performances live pour fêter un anniversaire historique

Voilà un anniversaire historique fêté comme il se doit : pour souffler ses 70 ans, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme laisse ses articles à l’imagination fertile de street artistes

Affiche  Dugudus à gauche, Jon0one au fond
©Streep

Belle idée du Musée de l’Homme de fêter les 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme en y incluant un art vivant, populaire et direct : l’art urbain.

L’exposition s’appelle J’ai le droit d’avoir des droits ! et s’annonce comme une véritable célébration. Performances, installations, expositions de toiles comme celle de Jon0ne (Liberté guidant le peuple) ou Obey (Doves), superbes et symboliques.

Sans parler de l’affiche réalisée pour la saison, magnifique colombe aux ailes faites de mains liées, réalisée par le talentueux illustrateur et graphiste Dugudus : «Cette Déclaration Universelle n’a jamais véritablement fait l’objet de représentation picturale. Travailler cette image 70 ans après, a donc été un vrai challenge pour moi. Il fallait que mon affiche soit comprise par tous.» Une réussite, entre poésie et éloquence du trait.

saisons en droits
La colombe de Dugudus ©Streep

Pourquoi une exposition anniversaire au Musée de l’Homme ?

«Tout simplement parce que la Déclaration a été signée ici au Palais de Chaillot, le 10 décembre 1948.» explique André Delpuech, directeur du Musée de l’Homme.

Inspirée de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, l’Assemblée Générale des Nations Unies signe à Paris cet idéal commun à atteindre, afin que ne se reproduisent plus les atrocités de la Seconde guerre mondiale (L’Afrique du Sud, l’Arabie saoudite et l’Union Soviétique s’abstiendront).

20181206_093545
©Streep

Le Musée de l’Homme avec sa saison intitulée En Droits ! rappelle ainsi l’événement et son importance.

«Nous avons prévu des expositions de photographies comme celle du franco-brésilien humaniste Sebastião Ribeiro Salgado, des projections et conférences mais aussi des rendez-vous de street art.» André Delpuech, directeur du Musée de l’Homme

Un choix judicieux puisque l’art urbain rassemble, autant que doit l’être la DUDH.

Quels streets artistes sont attendus ?

Jusqu’au 30 juin 2019 et dans le cadre de la saison En Droits ! , l’exposition J’ai le droit d’avoir des droits ! permet de faire venir des artistes urbains de renoms.

«Zag & Sia, Swoon, Madame, Denis Meyers, Lek et Sowat mais encore Goin seront au rendez-vous et réaliseront des performances live autour des articles de cette déclaration» explique Magdalena Ruiz Marmolejo, Conservatrice au Musée de l’Homme.

«C’est une occasion unique pour nous d’accueillir différents street artistes mais aussi pour les visiteurs puisqu’ils pourront les rencontrer et découvrir leur travail.»

j'ai le droit d'avoir droits
©Streep

Les articles de la Déclaration sélectionnés par le Musée ont été proposés aux artistes afin qu’ils réalisent une œuvre autour du thème évoqué : droit au travail, lutte contre l’esclavage, combat contre la torture, droit à l’éducation. Chaque œuvre créée en direct sera ensuite exposée.

«Dans une période obscurantiste, de montée des populismes, il faut défendre ces valeurs universalistes afin de sauvegarder les grands droits de l’humanité, essentiels pour notre société.» affirme André Delpuech, directeur du Musée de l’Homme.

Tout est dit, il ne vous reste plus qu’à découvrir cette exposition originale et véritable devoir de mémoire. ◊

M.D pour Streep

 
Saison En Droits !
Jusqu’au 30 juin 2019

J’ai le droit d’avoir des droits 
Exposition de Street art
13 janvier au 30 juin 2019
Musée de l’Homme

0 comments on “Du Street art au Musée de l’Homme : Jon0ne, Obey, Swoon…ils y sont tous

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :