News

Top 3 des expos urbaines à faire cet été

Trois expositions urbaines qui méritent votre attention

Trois expositions urbaines qui méritent votre attention

Ernest-Pignon-Ernest_Courtesy-Galerie-Lelong-Co_Autant-de-Pasolini-assassiné-Si-je-reviens-RomaTrastevere-2015-

C’est l’été, le temps se ralentit, se fait plus enjôleur. Certains projettent des randonnées, d’autres des lectures au bord de la piscine, on retrouve des amis, sa famille. Et l’art urbain dans tout ça ? On vous a sélectionné trois expositions qui méritent vraiment votre attention.

A Bordeaux : Borondo et son exposition Merci

unnamed(1)
©Borondo, exposition Merci, Bordeaux 2019

Les expositions de l’espagnol Borondo (né en 1989) sont toujours incroyables. Rappelez-vous de Matière Noire en 2018, au marché aux puces de Marseille. Un véritable bijou de création, d’imagination. Il s’empare ici du temple des Chartrons, édifice patrimonial classé construit en 1810 par la congrégation protestante, depuis géré par le musée d’Art Contemporain de Bordeaux (le CPAC).


Chaque salle investie est comme à son habitude, imprégnée de son univers recherché, profond et poétique. Une proposition immersive aux différentes lectures, autour de cette nature que nous ne ménageons pas. Et ce titre pour expliquer les relations qui nous lient à elle, inévitablement.

Borondo, exposition Merci
Temple des Chartrons
Rue Notre Dame
33000 Bordeaux

Du 26 juin au 18 août 2019
11h-18h du mardi au vendredi
11h-19h du samedi au dimanche

A Paris : Swoon et son exposition gratuite Time Capsule

fluctuart_oeuvre_de_swoon
Exposition Time Capsule, Fluctuart, Paris, 2019

L’artiste américaine Swoon, (Caledonia Dance Curry est née en 1977) présente Time Capsule sur le premier centre d’art urbain flottant au monde : Fluctuart.
Cette rétrospective monographique se visite comme un parcours chronologique entre 1999 et 2017 : on y découvre ses premiers découpages de papiers, une installation en mylar découpé (un polyester très résistant) représentant les montagnes russes de Coney Island ou les derniers projets sociaux de cette femme engagée.

Time Capsule a été présentée au Contemporary Arts Center de Cincinnati en 2017-2018. Itinérante, l’exposition s’installera ensuite en octobre 2019 au MUCA de Munich, partenaire de l’exposition.

Swoon, exposition Time Capsule
Jusqu’à début septembre
Du lundi au vendredi : 12h – 00h
Samedi et dimanche : 11h – 00h
 Entrée gratuite
Fluctuart
Pont des Invalides
2 port du Gros Caillou
75007 Paris
Fluctuart.fr

En Avignon : Ernest Pignon-Ernest et son exposition Ecce homo

IMG-20190715-WA0001
Ernest Pignon-Ernest, Ecce Homo, Avignon, 2019 ©Etienne Rousseau pour Streep

L’artiste Ernest Pignon-Ernest expose plus de 400 oeuvres créées entre 1962 et 2019 dans la Grande Chapelle du Palais des Papes en Avignon. Ecce homo, titre de son exposition, signifie «voici l’homme» en latin. Le préfet romain Ponce Pilate (1 er siècle av.Jc – 12 déc av.Jc) aurait prononcé ces mots en montrant Jésus à la foule, battu et couronné d’épines. Cette exposition porte ainsi un regard sur l’humain, ses actes, ses choix.

Le parcours chronologique réfléchi et détaillé permet de comprendre le processus créatif de l’artiste et l’importance de ses choix géographiques. Avec lui, rien n’est jamais fait au hasard, l’art sert toujours une cause, un but.


Une oeuvre « in situ » devrait même être créée dans l’espace du Trésor Bas du Palais des Papes. La date est déjà connue, janvier 2020.  ◊

Ernest Pignon-Ernest, exposition Ecce Homo
Du 29 juin 2019 jusqu’au 29 février 2020
Palais des Papes – Grande Chapelle
Plein tarif : 12 € (entrée Palais incluse), Tarif réduit : 10 € (entrée Palais incluse)

MD pour Streep

0 comments on “Top 3 des expos urbaines à faire cet été

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :