News

Ernest Pignon-Ernest, éminence du street art, investit le Palais des Papes

Ernest Pignon-Ernest, artiste pionner de l'art urbain, au coeur d'une exposition avignonnaise exceptionnelle.

Avec Ecce homo, Ernest Pignon-Ernest, artiste pionner de l’art urbain, livre une exposition rétrospective exceptionnelle

IMG-20190715-WA0001
Etienne Rousseau pour Streep

On ne l’avait plus admiré sous les arches d’une institution muséale depuis 2017 et son exposition Ceux de la poésie vécue à Saint-Gratien. Il faut dire qu’Ernest Pignon-Ernest, initiateur de l’art urbain en France, n’aime rien tant que les grands espaces offerts par la rue. Sa venue dans la Cité des Papes pour une rétrospective inédite est un événement aussi rare qu’impatiemment attendu.

Un demi-siècle de création inépuisable

Exposition-Ecce-Homo-Ernest-Pignon-Ernest-©-Radio-France-Rauma-Nolhent-2.jpg
Exposition « Ecce homo », Ernest Pignon-Ernest, Avignon, 2019 © Radio France, Rauma Nolhent

Durant huit mois, du 29 juin 2019 au 29 février 2020, Ernest Pignon-Ernest prend ainsi ses quartiers d’été à Avignon. Mais attention, pas n’importe où, au Palais des Papes. Et plus précisément la grande chapelle de l’édifice gothique, un lieu unique à la hauteur des 400 œuvres que composeront l’exposition Ecce homo. (NDLR: Ecce homo signifie «voici l’homme» en latin. Le préfet romain Ponce Pilate aurait prononcé ces mots en montrant Jésus à la foule, battu et couronné d’épines.)

Au travers de photographies, de collages, de dessins au fusain ou à l’encre noire – issus de la galerie Lelong & Co de Paris, de collections privées et du musée de Montauban –, ce rendez-vous artistique sans précédent retrace plus de cinquante années d’un travail incroyablement prolifique dans les rues du monde entier.

Ernest-Pignon-Ernest-avec-«-Ecce-Homo-»-au-Palais-des-Papes-en-Avignon-03
Exposition « Ecce homo », Ernest Pignon-Ernest, Avignon, 2019 ©En revenant de l’expo

Artiste humaniste, humanité artistique

Nourri de ses voyages et des rencontres qui les ont émaillés, Ernest Pignon-Ernest a réalisé des milliers d’œuvres avec un unique point commun : l’engagement politique et social.

Ernest-Pignon-Ernest-avec-«-Ecce-Homo-»-au-Palais-des-Papes-en-Avignon-26
Exposition « Ecce homo », Ernest Pignon-Ernest, Avignon, 2019 ©En revenant de l’expo

Défenseur de grandes causes humanistes, militant éclairé désireux de faire perdurer la mémoire et l’histoire de ceux et celles qu’il immortalise, l’artiste a passé sa vie à lutter contre la création aride, l’esthétique stérile. Quel que soit leur médium, chacune de ses productions portent en elle la puissance d’un message prônant la liberté, les valeurs morales ou encore la force du collectif.

En janvier 2020, l’artiste vient de dévoiler son envie de créer une œuvre in situ, dans l’espace du trésor bas du Palais des Papes, reprenant ces thèmes chers à son cœur.

Quant à la relation de ce Niçois d’origine avec la ville d’Avignon, elle n’est pas récente, bien au contraire. En 1974, l’artiste avait déjà investi les façades et les rues de la cité avignonnaise avec des collages grands formats dans le cadre de l’exposition sauvage Immigrés. De même qu’en 1996, il avait réalisé le visuel de l’affiche du célèbre Festival de théâtre d’Avignon. On y voyait alors une main soulevant un voile bleuté.

Treize ans plus tard, le rideau se lève à nouveau sur une pièce en 400 actes, dont la mise en scène établie par un dramaturge de génie s’effectue dans un décor somptueux. ◊

Clotilde Gaillard pour Streep

Ernest Pignon-Ernest
Exposition Ecce Homo

Le Palais des Papes
ouvert tous les jours, toute l’année.
Juillet : 9h00 – 20h00
Août : 9h00 – 20h30
1er septembre › 1er novembre : 9h00 – 19h00
2 novembre › 29 février : 9h30 – 17h45
TARIFS :
Plein tarif (entrée palais incluse) 12€
Tarif réduit 10€

www.palais-des-papes.com

0 comments on “Ernest Pignon-Ernest, éminence du street art, investit le Palais des Papes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :