News

Il casse des vitres pour créer des portraits

L'artiste Simon Berger brise la glace

L’artiste Simon Berger brise la glace

L’artiste suisse Simon Berger transforme les vitres en œuvre éphémère. Il prend son modèle en photo, avant de la placer derrière la vitre. Ne lui reste plus qu’à marquer les points et… frapper.

Muni d’un marteau et d’un ciseau à bois, le support vitré de Simon Berger devient portrait.

Vhils, artiste portugais de renom, nous avait déjà surpris par l’utilisation d’une technique tout aussi inhabituelle : une fois son esquisse tracée à la peinture, l’artiste armé d’un marteau piqueur ou d’un burin s’attaque directement au mur. Ce procédé allie la force et la beauté, pour un rendu souvent incroyable. Retirer pour révéler.

On retrouve des similitudes avec le travail de Simon Berger par cette envie de faire naître le portrait d’une manière peu conventionnelle.

L’homme travaille essentiellement avec des pare-brises ou des vitres protégées qui ne se cassent pas facilement et lui laissent ainsi plus de possibilité créative. Il demande toujours une autorisation préalable, son travail minutieux ne lui permettrait pas d’avancer à visage couvert.

Briser pour révéler.
Le résultat est saisissant. ◊

MD pour Streep

0 comments on “Il casse des vitres pour créer des portraits

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :