News

La Biélorussie vue par 3 street artistes

Ces artistes nous interrogent sur l’avenir du pays avec un tryptique réalisé pour le concours Urban Myths

Trois artistes urbains nous interrogent sur l’avenir de la Biélorussie à travers un tryptique réalisé pour le concours Urban Myths.

Impossible de rater l’immense fresque de l’artiste biélorusse Mutus. Digital World a été créé à la fin de l’année 2019 sur un immeuble de 12 étages dans sa ville natale de Minsk. On y découvre une jeune fille entourée de sapins aux couleurs automnales agrippant un fil dans sa main droite. Celui-ci s’envole pour former une grosse boule ronde. On pense aux réseaux de communications permettant de tous nous relier.

L’artiste peint depuis 2010 des fresques souvent mélancoliques où il se questionne sur la place de l’homme.

Ici, Mutus participe à un concours, le Urban Myths, un projet d’art de rue en Biélorussie. Des artistes internationaux doivent créer une fresque en réfléchissant à l’avenir du pays, les changements survenus.

 Digital World fait partie d’un triptyque nommé Future.

fresque
De gàd : Artez (triptyque Future), Slim & Wedo, Mutus (triptyque Future)

Trois artistes ont réalisé leur vision actuelle du pays. Le serbe Artez propose un personnage féminin enserrant, comme un enfant, un sac contenant une plante épanouie. Derrière elle, une guitare. Et sur le sac à dos, des écussons, comme peuvent aussi en coller des baroudeurs ou une jeunesse en quête d’identité. Intriguant car sans aucun doute symbolique, le porte-clef d’une chouette pend d’un côté et l’un des blasons montre un chien.

Un esprit bohème ouvert sur l’environnement se dégage de cette composition.

Les espagnols Slim & Wedo représentent un enfant dans une poussette. Il désigne quelque chose à sa droite. Une femme dont on ne voit que les bras, le promène.

Grâce à sa fresque poétique, Mutus, enfant du pays, remporte le concours Urban Myths avec 53% de voix en sa faveur. ◊

MD pour Streep

Urban Myths
Triptyque Future
Minsk, Biélorussie

0 comments on “La Biélorussie vue par 3 street artistes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :