News

Le ‘vol’ d’une œuvre de Banksy élucidée ?

Deux suspects arrêtés

25 juin 2018, Banksy réalise le pochoir d’un rat, à l’arrière d’un panneau de signalisation proche du centre Pompidou à Paris. Celui-ci s’empresse de le protéger d’un plexiglas. L’œuvre est pourtant dérobée dans la nuit du 1er au 2 septembre 2019.

feat-rat-banksy

L’affaire n’en est évidemment pas restée là. Le centre Pompidou a déposé plainte « pour vol et dégradation, au sein d’un espace relevant de son périmètre » et une enquête a été ouverte. Il faut dire qu’on ne lâche pas si facilement une telle poule aux œufs d’or. Cette création appartient-elle véritablement à quelqu’un, n’est-elle pas simplement de l’ordre du domaine public ?

A priori pas pour le centre Pompidou : la petite bête est tristement recouverte de plexiglas, pratique certainement nécessaire à sa conservation mais bien loin des valeurs artistiques urbaines. L’argent n’a pas d’odeur ?

parisien

L’œuvre – un rat foulard sur le museau, cutter entre ses griffes, réalisée le 25 juin 2018 pour commémorer les 50 ans de mai 68 – avait été identifiée dès le lendemain par l’artiste lui-même sur son compte instagram : « Fifty years since the uprising in Paris 1968. The birthplace of modern stencil art » (« cinquante ans depuis le soulèvement de 1968 à Paris. Le berceau de l’art du pochoir »). Malgré les précautions, le pochoir disparaissait.

Deux hommes, 32 et 35 ans, ont été interpellés dans le Val-d’Oise et en Seine-et-Marne mardi matin. Ils sont depuis en garde à vue.

rat

Aux dernières nouvelles : plusieurs œuvres ont été retrouvées chez ces deux individus connus des services de police pour de petits délits. Une expertise est lancée pour vérifier leur authenticité. Le pochoir est toujours porté disparu.

Cette histoire, une de plus pour l’artiste britannique, continue d’interroger sur l’appropriation artistique et ses limites. ◊

MD pour Streep

Banksy

 

0 comments on “Le ‘vol’ d’une œuvre de Banksy élucidée ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :