News

Vidéo : Du street art à Molitor

Molitor, lieu parisien emblématique des années 30, continue de nous surprendre.

Molitor, lieu parisien emblématique des années 30, continue de nous surprendre. L’art urbain se découvre sur les murs et la piscine d’hiver. Une belle surprise !

L’architecte Lucien Pollet crée ce chef-d’œuvre Art déco en forme de paquebot en 1929 en bordure du 16 ème arrondissement. Il y connaitra son âge d’or jusqu’en 1989, moment où la ville de Paris doit se résigner à fermer la piscine, désertée.

270258-reouverture-du-toit-terrasse-du-molitor.jpg

Commence sa période underground jusqu’en 2009. S’y retrouvent tous les graffeurs du milieu, heureux d’une telle surface. Des fêtes incroyables sont données illégalement, imaginez : 13 000 mètres carrés offerts à la création humaine !

Et puis la renaissance à partir de 2014 avec ce lieu tel qu’il est actuellement : un concentré de beauté, de richesse aussi et…d’art urbain.

En effet plus de 70 cabines de la piscine intérieure sont offertes à des artistes urbains qui viennent petit à petit y poser leur style. Une façon de continuer à avancer avec un passé que l’endroit ne cherche absolument pas à renier, au contraire. Le luxe n’a jamais fui le street art.

Psyckoze, un des artistes représentant de cette époque underground en parle dans le livre Vibrations artistiques sorti en cette fin d’année 2019 aux éditions H’artpon : « Mon intervention dans la cabine du bassin d’hiver s’est inscrite dans cette démarche de témoignage et de réconciliation (…) ce n’est pas la nostalgie qui me motive, mais plutôt le désir de transmettre et de perpétuer la mémoire de ce lieu, que plusieurs générations de graffeurs ont vécu comme un espace de liberté poétique et hors du temps. Pour ne pas oublier l’histoire et les valeurs du graffiti. »

On vous laisse juger du lieu avec cette courte vidéo. ◊

Ne manquez pas les prochaines vidéos Streep – abonnez vous à notre page Facebook / Chaîne YouTube

Livre : Molitor
Vibrations Urbaines
Editions H’artpon
35 euros
Visite des cabines

 

0 comments on “Vidéo : Du street art à Molitor

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :