News

Coup de com ou intox : Banksy, voleur de ses propres œuvres ?

Banksy, à l’origine du vol d’une de ses œuvres ?

L’affaire n’en finit plus de rebondir. Un des suspects du Rat au cutter volé dans la nuit du 1 er au 2 septembre, aurait agit pour le compte de Banksy lui-même.

parisien
Le rat au cutter de Banksy ou l’histoire sans fin

Les faits en bref :

  • 25 juin 2018: réalisation par Banksy d’un pochoir

Un rat foulard sur le museau, cutter entre ses griffes, est réalisé par l’artiste pour commémorer les 50 ans de mai 68. Il l’identifie dès le lendemain sur son compte instagram : « Fifty years since the uprising in Paris 1968. The birthplace of modern stencil art » (« cinquante ans depuis le soulèvement de 1968 à Paris. Le berceau de l’art du pochoir »).

  • 1 er – 2 septembre 2019 : vol de l’œuvre

Malgré les précautions, le pochoir disparaissait.

  • 3 septembre : Plainte du Centre Pompidou

Le Centre Pompidou porte plainte « pour vol et dégradation, au sein d’un espace relevant de son périmètre ».

  • 4-5 février 2020 : mise en examen par un juge d’instruction de 2 suspects.

Deux hommes, 32 et 35 ans, sont interpellés dans le Val-d’Oise et en Seine-et-Marne mardi matin.

  • Début mars 2020 : un des suspects, Mejdi R., dit avoir été chargé par Banksy lui-même de voler cette œuvre.

Le suspect n’aurait agit que sur commande de Banksy. Banksy serait donc lui-même l’auteur du vol. Mensonge ou spéculation ?

  • 6 mars 2020

Sur ses réseaux sociaux, Banksy dément l’information pourtant soutenue à nouveau par le suspect Mejdi R. lors de son audition le même jour.

rat
Rat au cutter, Banksy, volé dans la nuit du 1 er au 2 septembre 2019

Une affaire difficile à prouver entre mensonge, appât du gain, et un artiste très (trop?) présent dans l’actualité. ◊

Alex Lambert pour Streep

0 comments on “Coup de com ou intox : Banksy, voleur de ses propres œuvres ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :