News

Street art Grenoble : le mur anxiogène d’Inti

Prise de conscience

Le chilien Inti réalise pour le festival de street art de la ville de Grenoble, le Street Art Fest, un de ses murs les plus engagés.

inti 1
A Pale Blue Dot, Inti, Grenoble Street Art Fest, 2020 ©rxspawn

On connaît l’engouement de l’artiste pour les causes sociales et environnementales. Avec cette dernière fresque taille XXL, Inti Castro rend hommage au scientifique, romancier et astronome américain Carl Sagan (1934-1996), qu’il cite :

Pour sa dernière réalisation, Inti cite le scientifique Carl Sagan : « Notre planète est une tache solitaire dans la grande obscurité cosmique qui nous enveloppe. Dans notre obscurité, dans toute cette immensité, il n’y a aucune certitude qu’une aide viendra d’ailleurs pour nous sauver de nous-mêmes. »

Une œuvre mystique…

inti 2
A Pale Blue Dot, Inti, Grenoble Street Art Fest, 2020 ©rxspawn

 

La fresque s’appelle A pale Blue Dot « Un point bleu pâle », on y découvre une jeune femme tenant entre ses mains gantées notre terre, comme un fruit ou une petite balle. Deux serpents entourent ses poignées, se mouvant vers le cercle. Évidemment, on pense au récit biblique de la Genèse : la création avec le fruit défendu de l’arbre de la connaissance.

Les gants de la femme rappellent les astres, un voile recouvre ses cheveux tel une Sainte, sa bouche est remplacée par une rose. La fleur prédomine la fresque, comme tatouée sur la peau.

On y retrouve les attributs propre à Inti : le sujet féminin, les végétaux, les couleurs pastel, les astres, le religieux.

unnamed
A Pale Blue Dot, Inti, Grenoble Street Art Fest, 2020 ©rxspawn

…en hommage à Carl Sagan

La fresque d’Inti s’appelle ‘A Pale Blue Dot’ (Un point bleu pâle ), titre d’un ouvrage de vulgarisation scientifique écrit en 1994 par Carl Sagan, sur la place de l’homme dans l’univers.

Le romancier écrit ces pages inspiré par une photographie de la terre prise par la sonde Voyager 1 en 1990 , à une distance de 6,4 milliards de kilomètres. Sur le cliché, la terre est comme un petit point bleu pâle.

Une façon pour l’artiste chilien de nous rappeler la place infime de l’homme dans l’espace et la fragilité de notre environnement. On apprécie encore une fois l’intelligence de son travail, forçant la réflexion. ◊

Inti
A Pale Blue Dot / Un Punto Azul Pàlido
Grenoble, 2020

Street Art Fest

0 comments on “Street art Grenoble : le mur anxiogène d’Inti

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :