News

Top 3 des livres street art spécial couvre-feu

Trois livres autour du street art à dévorer sans modération quand vient l'heure du couvre-feu.

Trois livres autour du street art à dévorer sans modération quand vient l’heure trop rapide du couvre-feu

  • Street art, mon amour

Dernier ouvrage de l’autrice Linda Mestaoui après son très réussi Green Art : la nature, milieu et matière de création, sorti en 2018 chez Alternative. Un livre qui se regarde et se transporte facilement grâce à son petit format.

On aime :

– Le thème bien sûr. Un livre autour de l’amour, qui se tourne agréablement.

– On y découvre ou retrouve les œuvres de plus de 40 artistes internationaux, visibles à la fois dans la rue mais aussi en galerie.

– Les citations qui ponctuent le livre créent une plaisante aération.

– la qualité des photographies.

– Des clichés de murs, de toiles prises un peu partout dans le monde dont on s’imprègne simplement.

On aime moins :

– Certains pourront regretter un manque de texte donnant un côté portfolio, assumé.

– Nos puristes pourront être déstabilisés par les œuvres « visibles en galerie ». Évidement le milieu bouge et l’artiste ne peut se nourrir de la rue uniquement. Mais mixer œuvres murales et toiles pourra…secouer un peu.

Street art, mon amour Linda Mestaoui Editions Pyramyd 17,90 euros

  • Street Art Africa

Asseyez-vous dans votre fauteuil préféré et prévoyez du temps libre. Vous allez être aspiré par ce livre captivant. L’écrivain originaire d’Afrique du sud,Cale Waddacor, propose un panorama complet du street art africain.

On aime :

– L’agencement du livre, très complet : des chapitres pour chaque région d’Afrique avec une carte précisant les festivals et les projets.

– Un ouvrage qui offre enfin une vitrine aux artistes africains.

– Les photographies nombreuses et utiles : si elles ne sont pas toutes « belles » au sens classique, elles sont particulièrement vivantes, et apportent un vrai plus aux explications.

-Les pages « Profil d’artiste » où l’on découvre par une interview, la personnalité d’un artiste.

– Le lexique de fin, toujours un petit plus

On aime moins :

A la fin du livre, une phrase nous interroge : « Cet ouvrage documentaire et théorique sur le graffiti en tant que mouvement artistique ne cautionne en aucun cas le vandalisme. » Ou l’éternel débat street art et vandalisme. Étonnante précision retrouvée ici… était-ce bien une indication nécessaire, surtout pour un livre traitant de l’art de rue ?

Street art Africa, Cale Waddacor, Alternatives éditions, 30 euros

  • Street Illusions Trompe-l’œil et jeux d’optique dans le street art

Quand le duo artistique Chrixcel (auteur, photographe) & Codex Urbanus (artiste, auteur) collabore ensemble, nous sommes sûrs d’avoir un ouvrage à la fois instructif et personnel entre les mains. Ce dernier né n’échappe pas à la règle.

On aime :

– L’introduction de Codex Urbanus sur l’illusion d’optique en histoire de l’art et celle de Chrixcel sur les grands principes de la perception visuelle.

– Les artistes présentés sont mis en avant selon des chapitres précis : JR en ‘Trompe-l’œil figuratif’, Astro en ‘héritier de l’Op Art’ – courant artistique né aux Etats-Unis dans les années 60, créant des visuels qui donnent une impression de mouvement – Cee Pil en ‘Camouflage optique…optimisé’…

– On apprend beaucoup.

On aime moins :

– Rien

Street Illusions Trompe-l’œil et jeux d’optique dans le street art, Chrixcel & Codex Urbanus, Alternatives éditions, 29,90 euros

Editions Pyramyd

Editions Alternatives

À propos Streep

Streep est un media digital d'art urbain contemporain. Nous réalisons des articles, des vidéos autour de cet art devenu majeur.

2 comments on “Top 3 des livres street art spécial couvre-feu

  1. Anonyme

    Mille mercis pour vos super commentaires sur notre livre ! On apprécie que vous ne trouviez rien à redire, pourtant je précise quand même pour les puristes de l’orthographe dont je suis que le livre n’est pas parfait hélas, c’est dû à des contraintes de temps et une relecture pas toujours…optimisée ! On a laissé des coquilles (Esher sans C, ça coince…) et les légendes des photos d’Astro ne sont pas les bonnes, mais on corrigera si le livre est réédité 🙂 Belle continuation !

  2. Chrixcel

    Et au fait… comme j’ai oublié de signer, c’est Chrixcel dans le com précédent 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :