News

Street art : ils s’en prennent à nos escaliers !

Des fissures street art sur nos marches

L’APF France handicap a lancé son opération #marchesAttaque : passer par le street art pour sensibiliser à l’accessibilité de l’espace public.

Des trompe-l’œil d’escaliers abimés ont envahit les rues de notre capitale comme ces marches proche de la place de la République (Paris 11), ou celles en face du Sacré-Cœur à Montmartre, rue de la Bonne (Paris 18).  L’idée du collectif d’artistes est simple et efficace, attirer le regard des passants sur les obstacles quotidiens des personnes handicapées, en surpoids, des parents avec poussettes…

« C’est vrai qu’on hésite à monter les marches. » reconnaît cette jeune passante. « On dirait vraiment que l’escalier n’est pas solide ! C’est bluffant ! ».

Les chiffres sont clairs, 9 personnes sur 10 éprouvent des difficultés dans leurs déplacements : « Personnes âgées, en situation de handicap, en surpoids, parents avec des poussettes… nous sommes toutes et tous concernés par le manque d’accessibilité. Et ne pas pouvoir se déplacer librement et accéder à tout, partout, c’est être privé de ses droits fondamentaux. » précise l’APF France handicap.

L’opération #marchesattaque et ses trompe-l’oeil fissurés se déploie sur d’autres villes : sur les escaliers de la Croix-Rousse à Lyon, sur ceux de la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille ou encore à Brest, place de la Liberté.

L’art urbain au service de la cause. ◊

Mélanie Druaud pour Streep

AFP France handicap

#marchesattaque

0 comments on “Street art : ils s’en prennent à nos escaliers !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :