News

Évènement : les 200 sérigraphies d’Ernest Pignon-Ernest

Quand les murs nous renvoient nos propres violences...

L’exposition «Papiers de murs» propose une rétrospective originale et unique de  200 sérigraphies d’Ernest Pignon-Ernest.

L’exposition évènement « Papiers de murs » est à découvrir à l’Atelier Grognard – Rueil-Malmaison.

L’Atelier Grognard, à Rueil-malmaison, peut s’enorgueillir de présenter la quasi-totalité des éditions, esquisses et photos de celui qui est considéré comme le pionnier de l’art urbain.

« Au début il y a un lieu de vie sur lequel je souhaite travailler. J’essaie d’en comprendre, d’en saisir tout ce qui se voit : l’espace, la lumière, les couleurs et dans le même mouvement tout ce qui ne se voit pas, ne se voit plus : l’histoire, les souvenirs enfouis, la charge symbolique… Dans ce lieu réel saisi ainsi dans sa complexité, je viens inscrire un élément de fiction, une image, le plus souvent un corps à dimension réelle. Cette insertion vise à la fois à faire du lieu un espace plastique et à en travailler la mémoire, en révéler, perturber, exacerber la symbolique… » Ernest Pignon-Ernest

Voilà plus de cinquante ans que l’artiste, né à Nice en 1942 et vivant à Paris et Ivry, expose dans les rues du monde entier ses œuvres. Ses représentations grandeur nature, dessinées au noir du fusain, ou de la pierre, sont collées sur les murs, là où des événements historiques, injustices politiques et sociales, ont eu lieu.

« Papiers de murs » suit chronologiquement la production de l’artiste et retrace l’évolution de sa démarche artistique depuis près de 50 ans.

Ernest Pignon-Ernest a la volonté de dénoncer, de provoquer, de bousculer un monde qui s’endort, depuis 1966 avec «Plateau d’Albion» contre la force de frappe nucléaire française jusqu’à «Extases» en septembre 2020 sur les excès et désirs des mystiques chrétiens, à Avignon. Le choix des sites, des monuments est essentiel pour lui, il faut habiter poétiquement le monde insiste-t-il dans une interview de 2019 pour France Inter. Si la rue se révèle à elle-même, s’expose et se découvre, dans une œuvre de papier, fragile et éphémère, l’artiste est heureux. «Papiers de murs» force le spectateur à voir et à retrouver ces dessins dénonciateurs.

Près de 200 œuvres – la quasi-totalité des éditions d’Ernest Pignon-Ernest, accompagnées d’esquisses, de photographies et de travaux préparatoires sont exposées évoquant ses interventions depuis les années 70 jusqu’à nos jours. Il s’agit de la première véritable rétrospective de ses estampes.

L’atelier Grognard, ancienne fabrique de plaques de cuivre, zinc et étain, pour gravures et photogravures, construit en 1880, apparaît comme propice à cette exposition d’images.

En 2015, l’artiste Ernest Pignon-Ernest (né en 1942) crée une image à la pierre noire, celle de l’écrivain et réalisateur italien Pier Paolo Pasolini (1922-1975), tenant son propre corps inerte dans ses bras, comme une Pietà laïque.

Sa rénovation en 2002, permet sur 650 m2 et deux très grandes salles, une vision complète des dessins d’un artiste influencé par la Renaissance italienne. Ses célèbres collages  – de Rimbaud («c’est mon tube», reconnait-il!) en passant par «Les expulsés» de 1979 jusqu’à «Portraits de 4 résistants rentrant au Panthéon» en 2015 ou encore Pasolini, figure importante de son travail – sont à admirer pour leurs traits et leur force, icônes de notre époque. ◊

Camille Desfougères pour Streep

Infos pratiques:

Ernest Pignon-Ernest

Papiers de murs

Atelier Grognard en partenariat avec la Galerie Lelong &Co 

6 avenue du château de la Malmaison

92500 Rueil-Malmaison

Du 19 mai au 13 juin 2021 

De 4 à 6 euros

https://culturueil.fr/evenements/ernest-pignon-ernest/

1 comment on “Évènement : les 200 sérigraphies d’Ernest Pignon-Ernest

  1. alexandrepayot

    Je croise les doigts pour pouvoir découvrir cette exposition après covid 🙁

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :